Pourquoi faire un financement par capital risque ?

Pourquoi faire un financement par capital risque ?

Le financement par capital risque est la meilleure alternative pour les Petites et Moyennes Entreprises qui ne sont pas encore cotées en bourse. Il s'agit donc de l'élément principal du fonds de démarrage d'une entreprise au tout début de sa vie. Du point de vue de la PME qui vient de naître, les raisons de recourir à un financement par capital risque semblent évidentes. Mais du point de vue de l'investisseur, pourquoi devrait-il financer une entreprise sans expérience et non cotée ?

Le capital risque, une levée de fonds des PME

Il est vrai que les dirigeants de ces « bébés entreprises » peuvent recourir à des prêts auprès de leurs proches ou d'un organisme approprié. Or, ces prêts sont insuffisants pour le financement de tous les besoins officiels de l'entreprise. C'est pourquoi la meilleure solution est de recourir à un financement par capital risque.

Grâce à cela, l'entreprise pourra assurer ses premiers besoins, tout au moins à partir de la phase de recherches jusqu'à sa survie. Si tant est qu'elle arrive bien à survivre, il faut que l'entrepreneur réussisse à montrer que son entreprise a du potentiel et est innovante. Ce sont les caractéristiques principales prises en compte par le capital risqueur. Il est à noter que seuls les fonds propres de l'entreprise sont financés par ce type d'investissement.

Il faut distinguer deux types de capital risque, à savoir le capital amorçage et le capital création. Le capital amorçage, comme son nom l'indique, sert à amorcer. Il s'agit donc du fonds de démarrage de l'entreprise proprement dit. Donc, les recherches sont essentiellement financées par ce capital jusqu'à la naissance officielle de l'entreprise. Quant au capital création, il assure les besoins beaucoup plus conséquents. En effet, il permet de financer le développement de l'entreprise, une fois qu'elle est bien née.

Du point de vue des capital investisseurs

Ce sont des entreprises spécialisées dans le financement par capital risque. Leur but est donc de rechercher des petites entreprises à fort potentiel et innovantes. Les investisseurs peuvent également être des personnes physiques, qui décident eux-mêmes de leur investissement. Toutefois, des équipes professionnelles spécialisées dans le domaine font également partie de ceux qui financent les start-ups. Si les entreprises démontrent réellement leur potentiel, le capital investisseur n'hésitera pas à prendre des risques, c'est d'ailleurs tout l'intérêt du capital risque.

Par ailleurs, les risques encourus sont très graves. Outre la rentabilité attendue du projet, le capital investisseur ne gagne rien d'autre. En effet, sa part dans le capital est minoritaire. Néanmoins, après une analyse bien menée et bien étudiée, les capital investisseurs pourraient tomber sur des innovations totalement surprenantes, qui feront l'objet d'une grande réussite. D'ailleurs, certaines sociétés de capital risque contrôlent plusieurs grands groupes.

L'intérêt du financement par capital risque

Pour les PME, ce type de financement leur permet de se développer sans donner la majorité aux investisseurs dans le capital. Tandis que pour le capital investisseur, tout l'intérêt se trouve dans le fait que l'entreprise est très innovante. Elle constitue alors un vrai minerai pour la réussite future.

Toutefois, il ne faut surtout pas négliger les études et les analyses de l'entreprise pour en dégager le vrai potentiel, selon le financier Cyrille Vernes. Une stratégie rigoureuse d'investissement permettrait de bien valoriser l'entreprise et de dégager ses points forts et ses points faibles, toujours selon Cyrille Vernes.

Autres articles